FORMATIONS

Démystifier les principes de la distillation

« On ne s’improvise pas distillateur, il faut apprendre à gérer les risques liés à la santé publique et maîtriser les règles de l’art de la distillerie. Il ne faut pas perdre de vue que l’amateurisme à un coût : on peut y laisser ses yeux, littéralement! »

Enseignant en politique au CÉGEP, ça lui donnait déjà une bonne base pour se lancer dans la formation de distillateur, mais ce qui motive Lilian plus que tout c’est de bien encadrer les apprentis de façon à les responsabiliser par rapport aux risques liés au métier et aussi leur permettre de distiller de produits en rehaussant le niveau de qualité. Travailler avec un alambic Charentais à double distillation, c’est un brin plus complexe que les alambics à colonne alors celui qui est tombé dedans quand il était petit à choisi de partager et transmettre ses connaissances.

Les formations se déclinent en deux niveaux : de base ou avancé.

Elles se font en groupe restreint à même la distillerie dans le quartier de Rosemont à Montréal, ce qui permet de se familiariser avec l’environnement de fabrication et créer une communauté de pratiques.

Conditions et politique d’annulation et de remboursement.

L’annulation ou la modification d’une inscription doit se faire au plus tard dix (10) jours ouvrables avant la date de début du premier cours (incluant la journée du cours). Après ce délai, si un participant s’absente ou annule sa participation, aucun remboursement ni reprise ne sera possible. À noter que les fins de semaine et les jours fériés du gouvernement du Québec ne sont pas des jours ouvrables.